Mangrovea

Emailing : Google fixe un taux de spam maximum en 2024 sur son réseau

Mangrovea Enveloppe (2)
Table des matières

Tout le monde déteste les spams.

La plupart des fournisseurs d’emails ont des antispams sophistiqués qui bloquent l’écrasante majorité du spam (15 milliards d’emails bloqués par jour quand même).

Les nouvelles normes de Google vont pousser encore un peu plus loin les mesures de protection en 2024, et si vous envoyez des campagnes d’emailing il est fondamental que vous les connaissiez et veilliez bien à éviter d’entrer en conflit avec celles-ci.

D’autant plus que d’autres fournisseurs d’emails (Yahoo et Microsoft) ont annoncé l’implantation prochaine de mesures similaires.

Qui est concerné par les nouvelles normes de Google ?

Google définit la cible selon les termes suivants :

“[…] bulk senders – those who send more than 5,000 messages to Gmail addresses in one day”.

Un Bulk Sender (expéditeur en masse) est donc toute entité (donc nom de domaine) envoyant plus de 5 000 emails en un jour sur des adresses Gmail (Google Workspace est inclus dans le réseau Gmail). Pour info, le réseau Gmail représente un peu moins d’une adresse email sur trois.

J’attire votre attention sur la sémantique. Ils disent bien “in one day”, pas “every day”.

Si vous faites un seul shoot par mois à 15 ou 20 000 contacts dont (statistiquement) 5 à 7 000 Gmail, vous êtes concernés tout autant que si vous postiez dans ces volumes tous les jours.

Authentification forte exigée

“[…] we’re requiring those who send significant volumes to strongly authenticate their emails following well-established best practices […]”

D’ici Février 2024, tous les emails envoyés vers le réseau Gmail devront suivre les best practices d’authentification recommandées par Google.

Cette mesure signifie que les expéditeurs en masse devront prouver l’authenticité de leurs courriels en utilisant le DKIM (DomainKeys Identified Mail), une méthode d’authentification email. Ce système permet de vérifier que l’email a été envoyé par le domaine autorisé et qu’il n’a pas été altéré durant le transfert. Cette exigence renforce la sécurité et la confiance dans l’écosystème du courrier électronique, en réduisant les risques de phishing et de spam. Pour les entreprises, cela implique une nécessité de se conformer à ces standards pour maintenir l’efficacité de leurs campagnes de marketing par email.

Pour vérifier que c’est bien votre cas, envoyez un email avec votre site, votre outil d’emailing ou autre outil que vous utilisez à https://www.mail-tester.com/ (allez sur la page du site, copiez l’adresse qu’ils vous donnent, utilisez la comme destinataire de votre email de test, en cliquez sur Vérifiez votre score).

Rapprochez vous de votre développeur si il vous remonte une erreur d’authentification (et si votre note est inférieure à 9 en général aussi d’ailleurs).

Maintenir un taux de spam bas

“[…] moving forward, we’ll enforce a clear spam rate threshold that senders must stay under […]”

Google monitore les rapports de spam de ses utilisateurs.

Les nouvelles normes impliquent qu’au delà d’un certain seuil (qui n’est pas officiellement mentionné mais nos sources nous rapportent le chiffre de 0,3%) de taux de spam, Google bloquera purement et simplement vos emails. C’est une première dans l’emailing.

Nous vous recommandons de faire particulièrement attention en B2B car il est devenu courant d’inclure des opt-outs (des personnes n’ayant pas donné leur consentement explicite) dans ses bases d’emails (car légal en UE contrairement au B2C), le taux de spam est régulièrement important après un ajout massif de contacts dans ces cas là, et Google ne mentionne pas prévoir de dérogation pour le B2B (tant mieux, on reçoit trop de spam en tant que pros aussi).

Désinscription facile

“[…] we’re requiring that large senders give Gmail recipients the ability to unsubscribe from commercial email in one click, and that they process unsubscription requests within two days.”

La plupart diront sans doute que “c’est bon, mon outil d’emailing inclut bien un lien de désinscription automatique”.

J’attire donc votre attention sur les mots suivants “in one click”.

Combien d’entreprises ont encore un système qui demande à l’utilisateur de se connecter à son compte pour gérer ses préférences d’emails, et décochez chaque notification une par une ? Combien d’entreprises envoient des emails trop longs qui sont tronqués et nécessitent d’être affichés en navigateur pour laisser apparaitre le lien de désabonnement ?

Même si la plupart des outils d’emailing vont sans doute s’adapter rapidement avant la mise en place des normes, si votre outil est un peu ancien et surtout si il est fait “maison”, assurez vous que ce soit bien en place au plus vite.

Des standards bientôt généralisés

Yahoo et Microsoft ont d’ores et déjà annoncé des mesures similaires (respectivement 5 et 15% des boites mails). Il est à prévoir que les taux soient plus ou moins identiques à ceux de Google. Ce qui porte la part des adresses emails affectées par ces normes à plus de la moitié.

Apple n’a pas encore fait d’annonce, mais on sait que la lutte antispam a toujours été importante pour la marque (avec par exemple leur système de protection de leurs boites mails via des boites mails proxy jetables associées), il n’y a que peu de doutes sur le fait qu’ils mettront rapidement en place des mesures similaires sur leur propre réseau (qui représente maintenant techniquement près de 65% des boites mails mais ce chiffre est gonflé par le système de proxy dont je faisais mention qui crée des tonnes d’adresses emails temporaires, le “vrai” chiffre est probablement plus proche de 30% comme c’était le cas en 2021 avant l’implantation de ce système), portant à 80% le nombre d’adresses emails concernées par des durcissements.

Pour lire l’article de Google en intégralité et en anglais, c’est par ici : lien de l’article sur The Keyword (blog de Google).

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec vos collègues ou amis !

Derniers articles

Vous souhaitez en savoir plus sur les dernières tendances du marketing digital ?

Découvrir d'autres ressources thématiques

Vous souhaitez en apprendre plus sur un nouveau sujet ? Consultez nos autres ressources thématiques.

Réservez un appel de découverte

Choisissez une date et heure qui vous conviennent pour un appel de découverte avec notre équipe.

Votre interlocuteur
Maxime Cochini
CEO & Co-Fondateur
Réservez un appel de découverte

Choisissez une date et heure qui vous conviennent pour un appel de découverte avec notre équipe.

Votre interlocuteur
Maxime Cochini
CEO & Co-Fondateur
Thématique : Ads
Réservez un appel de découverte

Choisissez une date et heure qui vous conviennent pour un appel de découverte avec notre équipe.

Votre interlocuteur
Maxime Cochini
CEO & Co-Fondateur
Réservez un appel de découverte

Choisissez une date et heure qui vous conviennent pour un appel de découverte avec notre équipe.

Votre interlocuteur
Maxime Cochini
CEO & Co-Fondateur
Thématique : Ads
Le Récap'

Une semaine sur deux, recevez une synthèse des meilleurs conseils d’experts et les news les plus importantes pour faire grandir votre entreprise.

Pas de jargon technique
Conseils 100% actionnable
Pas de spam